Mot clé - Musée Grévin

Le Photo-Scénographe

Le Photo-Scénographe - Illustration d'André Reynaud dans la biographie de M. Noverre Elaboré en 1895, le Photo-Scénographe est un appareil de prise de vues de photographies animées avec lequel Émile Reynaud réalisera ses Photo-Peintures animées pour les projections du Musée Grévin.
L'application de la photographie au Théâtre optique était une évolution de l'invention prévue dans le brevet de 1888.

Lire la suite...

Guillaume Tell (1896)

Guillaume Tell - Photo-Peinture animée avec les Clowns Footit et Chocolat du Nouveau CirqueScène comique réalisée en avril 1896, dans l’atelier du décorateur Ménessier, rue Petit à Paris.
Dates de représentation au Musée Grévin : août 1896 - mars 1900

Lire la suite...

Le Premier cigare (1897)

Monomime comique réalisé en 1896 dans l'atelier du photographe Liébert, rue de Londres à Paris
Dates de représentation au Musée Grévin : juillet 1897 - décembre 1898

Lire la suite...

Délibérations du conseil d'Administration

du Musée Grévin liées à l'emploi de Monsieur Galipaux pour les Photo-Peintures animées

Lire la suite...

Synthèse des reconstitutions de Théâtres optiques et des adaptations de Pantomimes lumineuses

A l'origine...

Émile Reynaud a revendu ou détruit l’ensemble de ses appareils et presque toutes les bandes de ses Pantomimes lumineuses, vraisemblablement autour de 1910.
Plusieurs reconstitutions de Théâtres optiques ont été réalisées à partir de 1945, mais ces appareils ne peuvent pas projeter les bandes originales qui sont trop fragiles. Deux solutions ont été choisies pour montrer ces images : la copie projetable à l'aide d'une reconstitution de Théâtre optique au format des bandes originales et l’adaptation au format cinématographique. Les copies projetables sont donc toutes liées à des reconstitutions de Théâtres optiques, les adaptations cinématographiques sont, elles, généralement liée à un documentaire sur Émile Reynaud ou sur le pré-cinéma.
Les adaptations cinématographiques réalisées par Julien Pappé et les Studios Magic-Films ont un statut indépendant.
Tous les décors pour les différentes reconstitutions et adaptations sont refaits.

Lire la suite...

Vidéos autour du travail de Julien Pappé et du Studio Magic-Films

3 vidéos actuellement visibles en ligne sur la chaîne Vimeo de l'Association française du Cinéma d'animation et concernant le travail effectué par Julien Pappé et les Studios Magic-Films sur les Pantomimes lumineuses d'Émile Reynaud nécessitent quelques précisions et rectificatifs.

  • La première vidéo est un montage proposé par Tamara Pappé, fille de Julien Pappé, en accompagnement de l'adaptation de 1996 de la Pantomime lumineuse Pauvre Pierrot par Julien Pappé et les Studios Magic-Films. Ce montage inclut des passages des deux vidéos suivantes, ainsi que d'autres éléments.
  • Les deux vidéos suivantes ont été captées lors d'une Carte blanche offerte à Julien Pappé par le Forum des images le 5 janvier 2000 dans le cadre d'une série de rendez-vous, de janvier à juin 2000 autour du cinéma d'animation.

Lire la suite...