Mot clé - Paru dans le bulletin

Brevet d’invention N° 120.484 (1877 - Le Praxinoscope)

Brevet de quinze ans demandé le 30 août 1877
Articles de Paris et petites industries
par, É. REYNAUD,
pour un appareil pour obtenir l’illusion du mouvement à l’aide de glaces mobiles.
Certificats d’addition déposés les 7 janvier et 26 août 1879

Lire la suite...

Certificat d’addition au brevet N° 120.484 (7 janvier 1879 - Le Praxinoscope-Théâtre)

Certificat d’addition au brevet N° 120.484 déposé le 7 janvier 1879
Brevet de quinze ans demandé le 30 août 1877
Articles de Paris - Bimbeloterie
par, É. REYNAUD,
pour un appareil pour obtenir l’illusion du mouvement à l’aide de glaces mobiles.

Lire la suite...

Certificat d'addition au brevet N° 120.484 (26 août 1879 - La Toupie fantoche)

Certificat d’addition au brevet N° 120.484 déposé le 26 août 1879
Brevet de quinze ans demandé le 30 août 1877
Articles de Paris - Bimbeloterie
par, É. REYNAUD,
pour un appareil pour obtenir l’illusion du mouvement à l’aide de glaces mobiles.

Lire la suite...

Brevet d'invention N° 194 482 (1888 - Le Théâtre optique)

Description annexée à la demande d'un brevet d'invention de 15 années,
faite par E. Reynaud, fabricant d'appareils et jouets d'optique, 58 rue Rodier à Paris,
à la date du 1^^er^^ Décembre 1888 pour un appareil dit :
Théâtre optique.

Lire la suite...

Brevet d'invention N° 322.825 (1902 - Le Stéréocinématographe)

Brevet de quinze ans demandé le 9 juillet 1902
par M. REYNAUD (Émile), pour appareil stéréocinématographique.
(Délivré le 16 octobre 1902 - publié le 13 février 1903.)

Lire la suite...

Brevet d'invention N°379.483 (1907 - Le Stéréo-Cinéma)

Appareil à déroulement continu et vision sans éclipses, donnant des images stéréoscopiques animées.
M. CHARLES-ÉMILE REYNAUD résidant en France (Seine).
Demandé le 2 juillet 1907.
(Délivré le 10 septembre 1907 - Publié le 8 novembre 1907)

Lire la suite...

Boucles et répétitions animées - Des jouets optiques à l'animation contemporaine

Ce texte est issu d'une présentation qui a eu lieu le 6 décembre 2013, dans le cadre des conférences Croq'Anim que la Mairie du XXème propose au Carré de Baudoin. Il a été publié en deux parties dans les bulletins n°55 et 56 de l'association les Amis d'Émile Reynaud. La plupart des illustrations que nous vous proposons sont issues de la collection de François Binetruy qui a eu l'amabilité de nous permettre de les reproduire ici. Elles sont accessibles sur son site : http://www.collection-binetruy.com. Les images des bandes de Praxinoscope sont issues de la collection Oudart-Reynaud.

Lire la suite...

Synthèse des reconstitutions de Théâtres optiques et des adaptations de Pantomimes lumineuses

A l'origine...

Émile Reynaud a revendu ou détruit l’ensemble de ses appareils et presque toutes les bandes de ses Pantomimes lumineuses, vraisemblablement autour de 1910.
Plusieurs reconstitutions de Théâtres optiques ont été réalisées à partir de 1945, mais ces appareils ne peuvent pas projeter les bandes originales qui sont trop fragiles. Deux solutions ont été choisies pour montrer ces images : la copie projetable à l'aide d'une reconstitution de Théâtre optique au format des bandes originales et l’adaptation au format cinématographique. Les copies projetables sont donc toutes liées à des reconstitutions de Théâtres optiques, les adaptations cinématographiques sont, elles, généralement liée à un documentaire sur Émile Reynaud ou sur le pré-cinéma.
Les adaptations cinématographiques réalisées par Julien Pappé et les Studios Magic-Films ont un statut indépendant.
Tous les décors pour les différentes reconstitutions et adaptations sont refaits.

Lire la suite...