Éditos

Annonces des nouveautés et mises à jour du site. Événements importants.

Précisions et rectificatifs

Nous vous proposons aujourd'hui une nouvelle rubrique : Précisions et rectificatifs afin de revenir sur certaines informations concernant la vie et les travaux d'Émile Reynaud qu'il est possible de rencontrer sur internet ou d'autres publications, en commençant par 3 vidéos concernant le travail effectué par Julien Pappé et les Studios Magic-Films sur les Pantomimes lumineuses d'Émile Reynaud mises en ligne sur la chaîne Vimeo de l'Association française du Cinéma d'animation.
Nous sommes en train de travailler sur la structure du site. Il se pourrait que certaines parties soient momentanément indisponibles. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée et restons à votre disposition concernant toutes questions que vous souhaiteriez nous poser sur notre page contact.

Joyeuses fêtes !

Cannes_1946_bull_copie.jpgLe bulletin numéro 61 des Amis d'Émile Reynaud a été envoyé ces jours-ci... Vous y trouverez un hommage à Pierre Tchernia, qui était l'un de nos deux Présidents d'honneur, mais aussi un article inédit sur la couverture du programme du Festival de Cannes du 30 septembre 1946, sur le thème du Théâtre optique d'Émile Reynaud. Ensuite, deux de nos adhérents proposent le premier, un article sur ses trouvailles "Émile Reynaud" en brocantes, le second un montage à réaliser vous-mêmes, le "cinéma de poche" de Jac Remise, qui était lui aussi Président d'honneur de notre association, et qui nous a également quittés cette année. L'association continue son chemin, sans ces deux personnalités historiques et pense très fort à eux et à leur famille. Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année et une très belle année 2017 !

Boucles et répétitions animées - Des jouets optiques à l'animation contemporaine

La remise en ligne se poursuit progressivement. Vous retrouvez notamment la rubrique "Dossiers" qui concernait jusque là uniquement la Synthèse des reconstitutions de Théâtres optiques. S'y ajoute un nouveau dossier autour des Boucles et des répétitions animées. Ce sujet avait été l'objet d'une présentation qui a eu lieu le 6 décembre 2013, dans le cadre des conférences Croq'Anim que la Mairie du XXème propose au Carré de Baudoin. Il a été publié en deux parties dans les bulletins n°55 et 56 de l'association les Amis d'Émile Reynaud de juin et septembre 2014.

Le spectacle des Pantomimes lumineuses d'Émile Reynaud au Registre "Mémoire du Monde" de l'UNESCO !

FrancePantomimes-fr.pngLa 12e réunion du Comité consultatif international du programme Mémoire du monde de l’Unesco s’est tenue à Abou Dhabi aux Émirats Arabes Unis du 4 au 6 octobre pour choisir parmi la centaine de propositions qui leur ont été soumises. Le spectacle des Pantomimes lumineuses d'Émile Reynaud fait partie des 47 objets du patrimoine documentaire qui rejoignent officiellement le registre Mémoire du Monde de l'UNESCO[1]. La famille Reynaud et l'association des Amis d'Émile Reynaud remercient tout particulièrement Anne-Sabine Sabater (en poste à l'Unesco au moment de l'établissement du dossier) et Jean-Baptiste Garnero (Archives françaises du film du CNC) sans qui cette issue favorable n'aurait pas été envisageable !
Les Pantomimes lumineuses rejoignent ainsi les 347 autres documents notables inscrits dans ce Registre comme les cylindres d'Edison de musique traditionnelle du monde, de 1893 à 1952 (inscrits en 1999), les Films Lumière (inscrits en 2005) ou la Tapisserie de Bayeux (inscrite en 2007).
Avec la Journée Mondiale du Cinéma d'animation qui se déroulera le 28 octobre prochain, rappelons pour l'animation que le film Voisins de Norman McLaren avait été inscrit en 2009.

Note

[1] Voir dans la liste par pays, classé à "Czech Republic et France" et non directement à "France" puisqu'une partie des documents classés se trouve à Prague.

Émile Reynaud au Registre "Mémoire du Monde" de l'UNESCO ?

Les Archives françaises du film du CNC, avec la collaboration de la famille Reynaud et de l'association, ont élaboré un dossier de candidature pour le classement du spectacle des Pantomimes lumineuses et de ses 2 bandes originales au Registre Mémoire du Monde de l'UNESCO. Cette candidature a réuni différents partenaires comme le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), propriétaire de la bande Pauvre Pierrot; la Cinémathèque française, dépositaire de la bande Autour d'une cabine et le Musée des techniques de Prague, propriétaire des 16 poses finales de cette dernière bande.
Le Comité national français a d'ores et déjà donné un avis très favorable à cette proposition qui devait alors être présentée au Comité consultatif international dans le courant du mois de juillet. La réunion de ce Comité ayant été reportée, il ne se réunira finalement qu'au mois d'octobre prochain à Abu Dhabi. Si les Pantomimes lumineuses sont retenues, elles seront alors présentées à Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, qui statuera définitivement sur le classement ou non de ces documents uniques au Registre Mémoire du monde.

Nouvelle installation en cours

Le changement d'hébergeur s'est bien passé. Mais il nous reste encore quelques ajustements à faire sur un certain nombre d'articles qui restent cachés (ressources, dossiers...) : des liens à vérifier, des images à ajouter, des compléments d'informations à ajouter... Nous vous remercions pour votre patience. Pour toute information qui ne trouverait pas sa réponse sur les articles déjà remis en ligne (biographie, inventions...), n'hésitez pas à nous envoyer un message via notre page de contact.

En travaux !

Grand déménagement ! Nous changeons d'hébergeur et on en profite pour refaire un peu la plomberie. Vous ne devriez pas souffrir du changement mais le site restera quelques temps inaccessible. Nous nous efforçons d'écourter votre attente. Pour toute information, vous pouvez nous envoyer un message via notre page de contact.

Émile Reynaud aurait eu 170 ans !

Charles-Émile Reynaud naît le 8 décembre 1844 à Montreuil-sous-Bois, de Benoît-Claude-Brutus Reynaud, graveur de médailles et de Marie-Caroline Bellanger, institutrice. Il aurait eu 170 ans cette année...
Et que d'évolutions ont traversé ces années ! Depuis la photographie, toute jeune encore lorsqu'Émile Reynaud vient au monde, à l'incroyable épopée de Philae, capable aujourd'hui d'envoyer en quelques dizaines de minutes des photographies prises à plusieurs centaines de millions de kilomètres de nous... Émile Reynaud aurait sans aucun doute été fasciné par cette incroyable aventure, comme nous le sommes nous-mêmes aujourd'hui. Aussi, à travers cet anniversaire, c'est un hommage à tous les inventeurs qui ont traversé ce temps et nous ont permis d'accéder au niveau de progrès que nous connaissons actuellement.
Merci à eux !

Les Amis d'Émile Reynaud - 20 ans de l'association

visuel2014.jpg La naissance de l'association les Amis d'Émile Reynaud a été annoncée dans le Journal Officiel du 16 mars 1994. Elle fête donc cette année son 20ème anniversaire et prend en maturité avec son inscription sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. N'hésitez pas à venir nous rejoindre et à faire passer la nouvelle !
Cette année, la Fếte du cinéma d'animation proposée par l'AFCA autour de la Journée mondiale du cinéma d'animation aura lieu du 17 au 31 octobre 2014. Le Prix Émile Reynaud sera à nouveau décerné par les adhérents de l'AFCA à cette occasion. Le visuel de l’événement a été réalisé par le réalisateur japonais Kōji Yamamura qui a ouvert à Tokyo un espace "Au Praxinoscope". Ainsi Émile Reynaud tisse sa toile tout autour du monde !

Conservation, archivage, diffusion...

Ce mois d'octobre, alors que débute la 12ème Fête du cinéma d'animation, est riche en événements portant sur la conservation, l'archivage du patrimoine de l'animation et sur les moyens de sa diffusion. Concernant Émile Reynaud, une première présentation aura lieu ce samedi 19 octobre 2013 à 10h, dans le cadre du séminaire le Film pluriel à l'INHA (galerie Colbert, salle Fabri de Peiresc - 6, rue des Petits-Champs / 2, rue Vivienne - Paris) où je présenterai les adaptations cinématographiques des Pantomimes lumineuses. Suivi le 30 octobre à 10h45, dans le cadre du colloque Archives et acteurs des cinémas d'animation en France d'une communication de Sylvie Saerens portant sur le rôle de la famille et des institutions dans la conservation des archives et des œuvres d'Émile Reynaud (INHA, salle Vasari - même adresse). Enfin signalons la sortie d'une nouvelle édition de la biographie de Maurice Noverre publiée sous la direction de Sébastien Roffat avec une préface de Sylvie Saerens.
Aussi, nous vous souhaitons une belle Fête !

Émile Reynaud et la photographie

Guillaume Tell - Photo-Peinture animée avec les Clowns Footit et Chocolat du Nouveau CirqueParce qu’elles n’ont été réalisées qu’après l’arrivée du Cinématographe, que ces bandes ont disparu et que seules ont été conservées certaines bandes de dessins animés, les Photo-peintures animées, sont souvent ignorées des historiens qui pensent qu’Émile Reynaud n’a pas fait, voire qu’il n’aimait pas la photographie. Or, lorsque l’on étudie la vie de l’inventeur, on trouve de nombreuses traces qui viennent contredire ce propos et montrer que la photographie était au contraire, une passion pour le jeune Émile...
Nous vous proposons d'approfondir cette question en revenant sur un article publié dans Cinescopie.

Hommages 2012

Timbre Émile Reynaud - Hommage 2012L'exposition à la mairie du 9ème arrondissement de Paris a été un grand succès et nous en sommes ravis. Elle a été vue par 661 visiteurs, soit la meilleure fréquentation pour les dernières expositions proposées dans les salons Aguado.
Elle a été l'occasion de faire de nouvelles rencontres et a été très riche en échanges. Nous y avons même croisé un de nos fidèles adhérents que nous n'avions jamais vu et 5 personnes ont rejoint l'association. La conférence a été bien accueillie aussi, suivie par 21 personnes dans un des salons de l'exposition. Un nouvel adhérent est même venu de Venise pour y assister ! Enfin, la projection des prix Émile-Reynaud à la Péniche-Cinéma a rencontré aussi un vif succès malgré la météo qui n'était pas engageante et le bateau qui gémissait sous les assauts du vent... ambiance garantie!
Les hommages se sont ensuite poursuivis à Bruxelles, dans cette belle Maison Autrique qui a servi d'écrin à une soirée Théâtre optique, entre musique et projection. Ceci est un prologue à la future exposition "Ombres et lanternes" centrée sur le pré-cinéma, qui s'y tiendra à partir de mars 2013. Pour clôturer cette année d'hommages, l'association a fait éditer par la Poste un timbre spécial Émile Reynaud, dont vous pouvez voir la représentation ci-contre.
Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année en famille ou entre amis et une belle année 2013 !

Sylvie Saerens

La 11ème Fête du cinéma d'animation autour des 120 ans des Pantomimes lumineuses

La période automnale nous rapproche maintenant de la 11ème Fête du cinéma d'animation, qui, elle aussi, s'apprête à célébrer l'inventeur du dessin animé. Vous pourrez ainsi visiter une exposition qui lui sera entièrement consacrée à la mairie du 9ème arrondissement de Paris auquel il était très lié.

Fin novembre, les célébrations se poursuivront en Belgique, près de Bruxelles, à la Maison Autrique, magnifique écrin Art Nouveau qui fera la part belle aux lanternes magiques, théâtres d'ombres et autres jouets d'optique. La Cinémathèque royale de Belgique, Cinematek, prêtera pour cet événement sa reconstitution de Théâtre optique, remise actuellement en état par Paul Leeman.

Malheureusement, le bonheur de ces fêtes a été endeuillé cet été par le décès d'Anne-Marie Reynaud, petite-fille de l'inventeur et sœur de Josette, présidente de notre association. Vivant depuis de nombreuses années en Belgique, elle s'y est éteinte à l'aube de ses 93 ans. Il est de coutume de dire "The show must go on", alors réjouissons-nous de tous ces hommages.

Bien amicalement,

Sylvie Saerens

Généalogie

Un mois s'est écoulé depuis notre dernière mise à jour... Nous vous annoncions alors la mise en ligne imminente de deux nouvelles rubriques.
Pour ne pas vous faire patienter trop longtemps, nous vous proposons dans un premier temps de vous "plonger" dans la généalogie Reynaud. Vous verrez d'ailleurs que nous faisons appel à vous pour compléter certains éléments manquants.
Bonnes découvertes, bonne lecture et à bientôt !

Sylvie Saerens

120 ans !

L'année 2012 se profile à l'horizon et elle sera l'occasion de fêter les 120 ans de la projection du premier dessin animé au musée Grévin le 28 octobre 1892. De nombreux projets émailleront cette année et cela montre qu'Émile Reynaud est toujours d'actualité en ce XXIème siècle.
A l'occasion des fêtes, nous sommes heureux d'inaugurer une nouvelle rubrique "Dossiers" dans laquelle vont figurer des articles concernant les recherches effectuées par l'association Les Amis d'Émile Reynaud. Ceux-ci sont amenés à se développer et à être mis à jour en fonction de l'avancement de nos recherches.
Le premier dossier concerne justement le Théâtre optique et ses reconstitutions, ainsi que les copies et adaptations des Pantomimes lumineuses réalisées depuis le décès de l'inventeur.
Mais comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, nous vous annonçons aussi la mise en ligne imminente de deux autres rubriques : "Généalogie" et "Nos adhérents ont du talent".
Nous vous souhaitons de belles fêtes de fin d'année et vous présentons, au nom de la famille Reynaud et du bureau de l'association, nos meilleurs vœux pour 2012.

Sylvie Saerens et Christelle Odoux

Les Cours publics au Puy-en-Velay

Avant d'approfondir plus particulièrement la période enseignante d'Émile Reynaud, avec les cours publics de sciences physiques et naturelles, donnés par Émile Reynaud dans les années 1873 à 1877 dans la ville du Puy-en-Velay, nous vous proposons déjà la retranscription des articles parus dans les journaux de l'époque. Le contenu de certains d'entre eux permet de se rendre compte du succès obtenu par ces cours publics proposés par la Ville du Puy-en-Velay auprès de la population (la salle étant régulièrement pleine de monde) et d'avoir un aperçu des techniques de projections utilisées par Émile Reynaud pour ces cours "par la vue". D'autres articles nous donnent à lire des allocutions du professeur lui-même, dans lesquelles on retrouve la foi de toute cette époque dans les vertus de la science et du progrès chères à l'Abbé Moigno.
Nous vous souhaitons une bonne découverte de ces éléments souvent méconnus de la vie d'Émile. Si de votre côté, vous avez des informations complémentaires, nous vous serions infiniment reconnaissants de nous le faire savoir. Bonne lecture.

Bonnes fêtes !

Voici que les fêtes approchent, les illuminations s'installent partout dans les rues et les vitrines s'animent. Ici aussi, nous vous proposons 3 nouvelles animations des bandes de Praxinoscope : Zimm. Boum, boum !, le Trapèze et la Balançoire.
Partout en France, tout au long de l'année, des ateliers s'organisent autour du Praxinoscope pour faire naître de nouvelles créations. Nous saluons ici les travaux des étudiants en graphisme de l'école Graphicreatis à Nantes (sous la direction d'Erwan Le Gall) qui seront exposés à l'espace du Vau Gaillard à Bruz, lors du Festival national du film d'animation, du 14 au 19 décembre.

La famille Reynaud et moi-même vous souhaitons de belles fêtes de fin d'année et vous présentons nos meilleurs vœux…

Clin d'Œil sur...

La Toupie fantoche - Illustration de la NatureLa Toupie fantoche est un petit jouet inventé par Émile Reynaud qui fait penser, par ses disques animés, au Phénakistiscope inventé par Joseph Plateau en 1832 et semble être une évolution de ce jouet optique vers le Praxinoscope qu'Émile Reynaud met au point dans le courant de l'année 1876. Mais la première trace que nous trouvons de ce jouet est l'article de Gaston Tissandier qui paraît dans la revue scientifique La Nature en décembre 1881. Il est donc vraisemblable qu'Émile Reynaud ait mis au point cet objet dans le courant de l'année 1881.
Ce petit objet, dont nous ne connaissons que deux exemplaires originaux, a inspiré notre ami Jean-Louis Millon qui vient d'éditer une version en carton, facile à monter. Nous sommes très enthousiasmés par cette nouvelle réalisation qui ne manquera pas de réjouir les grands enfants, que nous sommes restés, et les plus petits. Merci Jean-Louis!

Clin d'Œil sur...

Bande de Praxinoscope n°12 - Le Jeu du volantLes bandes du Praxinoscope sont constituées de papier fort sur lesquelles les figures sont finement dessinées, en couleur sur un fond neutre. On peut voir sur chaque bande une série de 12 dessins décomposant un mouvement cyclique (8 dessins pour le Praxinoscope-Jouet). Sauf exceptions, le mouvement se lit, image par image, de droite à gauche sur la bande. De cette façon, lorsque la bande est insérée dans le Praxinoscope, en appliquant la rotation au Praxinoscope de la main droite, vers soi, le mouvement est dans le bon sens. Les personnages tournent, sautent, fument... à l'endroit.
Chaque pose est séparée par une bande noire et chaque bande est numérotée et identifiée. Les bandes sont reproduites par chromolithographie sur une seule face. Ces bandes ont été réalisées entre 1877 et 1879. Nous ne savons pas en quelle quantité elles ont été éditées à l'époque et si elles ont été plusieurs fois rééditées, mais chacune des 3 séries de 10 bandes était vendue séparément, chaque Praxinoscope étant vendu avec une des 3 séries.
Nous vous proposons aujourd'hui 3 nouvelles animations : La Danse sur la corde, le Jeu du volant et la Charmeuse. Notez qu'ici les dessins sont reproduits tels que nous les voyons directement sur la bande. En passant par la cage de glaces du Praxinoscope, ils seraient vus inversés.

En route vers de nouvelles aventures...

Affiche de l'exposition Lanterne magique et film peint à la Cinémathèque françaiseL'exposition Lanterne magique et film peint qui vient de se terminer à la Cinémathèque française a été l'occasion de faire découvrir à de nombreux spectateurs la Pantomime lumineuse Autour d'une Cabine et même de la faire re-découvrir à certains qui, pensant bien la connaitre, ont été surpris de la nouvelle interprétation qui en était faite. Cela a également été l'occasion de rencontres passionnantes et de contacts prometteurs que nous ne manquerons pas de vous faire découvrir.
Nous tenons d'ailleurs à remercier chaleureusement toutes les personnes dont l'accueil face à nos questions fut chaque fois un encouragement à poursuivre nos démarches de recherche et de valorisation des travaux d'Émile Reynaud. Merci à elles.

L’exposition part maintenant s’installer au Museo Nazionale del Cinema de Turin, nous vous en reparlerons.

- page 1 de 2